top of page

Petite initiation au Tapis.

Histoire

Le mot « TAPIS » évoque spontanément l'Orient,

 avec son atmosphère particulière. 

Rien d'étonnant, puisque c'est en Orient que le Tapis est né, représentant tout à la fois un objet de base de la vie quotidienne et une des plus belles expressions artistiques de ses populations.

L'ORIGINE DES PREMIERS TAPIS

Le mystère demeure quant au lieu d'origine du tapis noué, compte tenu de sa large diffusion dans tout le Moyen-Orient. Selon l'hypothèse la plus plausible aujourd'hui,

 son berceau serait l'Asie centrale, et plus précisément le Turkestan, où ont été trouvés en 1947 dans la vallée de Pazyryck en Sibérie, les fragments du plus ancien tapis noué, datant du V ème siècle avant J.C

 

plus vieux tapis du monde

Le plus vieux tapis à points noués du monde, avec 360 000 nœuds / m2 et son schéma de composition.

Selon une première théorie, à l'origine le tapis noué aurait été exclusivement un objet d'usage domestique, 

fabriqué sur de rudimentaires métiers horizontaux, facilement démontables et transportables par des populations nomades.

 

 Ces dernières, bergers - vivant sous des tentes (nomades) , cherchaient ainsi à se protéger de la froidure du sol, sans que cela leur coûte le sacrifice de la toison de leurs précieux animaux (chèvres ou moutons).

 

Il existe une seconde théorie, selon laquelle le tapis noué aurait fait son apparition à une époque reculée, dans des sociétés sédentaires évoluées qui utilisaient le métier vertical. 

 Il aurait été créé pour satisfaire une exigence esthétique précise : la décoration intérieure des habitations.

Les perses.

Au Vème siècle avant J.C., les Perses vivaient sur les hauts plateaux iraniens.

 Ils ont bâti au fil des siècles l'un des plus grands empires de toute l'Antiquité. 

Cet empire s'étendait des Balkans à l'Indus, et de Samarkand à l'Égypte.

 

 

Le tapis Persan

 

Grâce à des citations littéraires et surtout aux peintures miniatures exécutées aux XIVème et XVème siècles, 

on sait qu'il existait en Perse, il y a très longtemps, des ateliers réputés dans la création de tapis à dessins géométriques. 

Ce n'est qu'à la fin du XVème siècle que le tapis Persan s'émancipera définitivement, s'inspirant dans une large mesure des décors en usage dans les autres arts Persans comme la reliure et la céramique.

 

Avec le soutien des monarques, les plus grands artistes travaillèrent à la création de dessins permettant aux artisans de réaliser les plus belles œuvres.

 Ainsi peu à peu, le tapis persan devient l'emblème social d'une classe opulente, destiné à meubler les palais et les demeures nobles.

 

vielle carte d'asie

Le tapis persan, roi des tapis ?

La première région de production des tapis d'Orient est l'immense territoire de l'Empire Perse. 

Ce qu'il en reste aujourd'hui est appelé Iran (pays des Aryens), nom récent datant du début du XXème siècle.

Expression d'un art et d'une société, la production de tapis persan se distingue par son caractère complexe, privilégiant le dessin et la ligne. C'est ainsi que l'on passe à une profusion de décors extrêmement élaborés. 

Les matières alors utilisées sont toujours la laine, le coton, la soie, mais dans certaines productions antiques des fils d'or et d'argent enrichissent encore plus le tapis.

Aujourd'hui, en Iran, on noue toujours des tapis, en utilisant les mêmes techniques que jadis. 

Et le peuple perse tire une juste fierté en réalisant ces œuvres artistiques avec le même amour de la perfection,

 perpétuant ainsi ses traditions culturelles millénaires.

La fabrication d'un tapis artisanal peut durer des mois, voire des années. 

Elle est le résultat du travail de tout un groupe d'artistes et d'artisans qui donnent le meilleur d'eux-mêmes.

Dans un tapis d’Orient tout est biodégradable et nous parle de terroir : des matériaux choisis (soie, laine, coton) jusqu’aux teintures naturelles, ainsi que le nom du tapis qui est celui d'une localité géographique ou bien d'une tribu nomade.

La fabrication.

Le travaille de la laine

 

• La tonte

 

Habituellement, on utilise de la laine de mouton, mais aussi de chèvre, d'agneau ou de chameau.

 

tonte de laine

• Le filage

 

À l'aide du « pily », fuseau à croisette, les vieilles femmes filent la laine avec une habileté sans pareil !

filage de laine
teinture des laines

• La teinture des fibres

 

Les fibres sont en laine ou en soie naturelle.

 La coloration s'effectue avec des colorants naturels d'origine 

animale, végétale ou minérale.

Cette étape est l'une des plus secrètes de la fabrication d'un tapis. Chaque expert de coloration garde jalousement le secret de ses mélanges, afin d'avoir telle ou telle teinte après le séchage des fibres.

 

Qu'est-ce qu'un Abrache ou Abrage ?

C'est une irrégularité de couleur sur une bande du tapis, pour une teinte donnée. 

Des bains de coloration différents donnent des teintes différentes, même avec une laine identique.

 

• Le séchage des fibres

 

Le séchage s'effectue naturellement, à l'air libre.

 

 

bottom of page